Femmes de Gilles

13/02/2018

rédigé par

Le magnifique texte ci-dessous a été traduit d'un billet en patois picard écrit par Xavier Deghorain, publié par Hughes Deghorain sur le site Binche, la cité des Gilles  en 1996,1997.

Il a été légèrement adapté par mes soins pour "coller" au folklore Chapellois.

Je suis persuadé que son auteur original me pardonnera cette audace, dont le seul but est de vous rendre hommage, à vous, nos "Femmes de Gilles", avec une pensée, bien sûr, en ce jour particulier pour toutes les femmes de gilles binchoises.

 

Mesdames, c'était la plus belle chose qui pouvait vous arriver…
Vous voilà femme et mère de Gilles !
Que vous soyez du Centre ou pas
Vous voilà mariée avec un Tchap'Lou
Qui, en plus, fait le Gille
Pendant les soumonces, vous allez le suivre avec son souper
Mais vous ne serez pas toutes seules
Vous serez toutes ensemble
Qui ça donc ? … Les femmes de Gilles bien-sûr
Vous vous mettrez toujours à la même place derrière la batterie
A côté de la caisse
Ce n'est peut-être pas l'endroit le plus calme
Mais c'est pour qu'il sache toujours où vous retrouver du premier coup d'œil
Et au Carnaval, vous l'habillerez,
Vous lui mettrez sa barrette, sa collerette sans oublier son grelot
Un dernier petit bisou et le voilà qui s'en va dans la bise du matin
Seul avec son tambour et la caisse
Il s'en va pour jouer son rôle de Roi d'un jour
Il s'en va pour perpétuer une tradition
Mais pour la femme d'un Gille
Le dimanche c'est le jour le plus long
C'est un jour de course
Le matin, il faut porter son masque
A midi, il faut le rassasier
Vous allez passer tout le cortège votre nez dans les plumes de son chapeau
Ou bien vous allez porter ses oranges
Et le soir, pour terminer, vous venez voir si tout va bien
S'il ne lui faut pas son écharpe ou un morceau de fromage
Quand il rentrera le mercredi aux petites heures du matin
Vous l'attendrez sur le pas de la porte
Pour l'aider à rentrer et à se débourrer
Vous lui avez préparé une tasse de soupe avec une biscotte
Oui mais vous savez que votre rôle n'est pas encore terminé
Il va vous falloir lessiver, repasser, ranger la maison
Et tout remettre dans des caisses pour l'année d'après
Quelques années plus tard, vous avez eu un garçon
Et comme son papa, comme son oncle, comme son grand-père…
Oui, comme toute la famille
Il fera le Gille
C'est vous qui lui avez fait faire ses premiers pas de danse
Alors qu'il était encore dans votre ventre
C'est vous qui allez le transformer
Vous qui allez faire de lui le Roi du Carnaval
Et lorsqu'à l'aube
Le tambour viendra le chercher avec son papa
Qu'avant de partir il vous embrassera en vous disant
Merci maman
Une larme coulera sur vos joues
Vous vous direz que c'est peut-être bien un sacerdoce
Que d'être une femme et une mère de Gille
Mais ils sont tellement beaux dans leur costume d'or
Que ça vaut bien une montagne de sacrifice.
Pour lui et pour nous, Madame : " Merci ".

 

(c) Photo de Chris Sallendre - 2015

 

 

Please reload

Posts Récents

18/3/2020

27/4/2019

Please reload

Archives
Please reload

Pour toute information ou question relative à ce blog adressez un message à blogmaster@hautschapeaux.be

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now